14 septembre 2008

La cellulite, c'est comme la mafia: ça n'existe pas - Pulsatilla

9782846261616

Alors là gros coup de coeur.  Livre dévoré en trois jours.  Un concentré de bonne humeur, de joie de vivre et des passages humoristiques que seules les femmes (ou les hommes très ouverts d'esprit) pourront comprendre.  Coup de coeur donc pour cette jeune italienne qui, étant une bloggeuse influente en Italie, s'est vu offerte l'opportunité d'écrire un livre.  Son livre n'est pas un roman, comme elle le dit, mais qu'est-ce?  Bonne question.  Un livre m'avait déjà fait pleurer, mais rire franchement, ça jamais.  Pulsatilla l'a fait.  Que ça soit lorsqu'elle parle de ses premiers amoureux, des petites culottes des filles (coup de coeur pour le passage sur les petites cullottes "des règles" looool), des tailles des "engins" de ces messieurs etc, bref beaucoup d'humour, pas de tabou, du pur bonheur.
J'ai également adoré parce que ça parlait de l'Italie, de certaines coutumes etc, forcément moi ça m'a bien plu, mais je pense que ça ne parle pas que de ça, donc ça peut toucher un large public.

A savoir: ce livre a été vendu à plus de 100.000 exemplaires en Italie!

Si je devais trouver un point négatif je dirai qu'à la limite c'est un peu trop porté sur le côté sexuel.  Pourtant je pense pas être la plus prude des prudes, mais c'est vraiment pour trouver quelque chose.  Je vous le conseille donc vivement et vous offre le résumé de la quatrième de couverture:

"Bridget Jones en plus intelligente et plus transgressive" La Repubblica.
Pulsatilla est aux filles d'aujourd'hui ce que le Nutella est au goûter!  Son journal n'est pas seulement l'autobiographie espiègle d'une Italienne de vingt ans, c'est un guide pratique et drôle pour aborder les dilemmes les plus complexes de la vie: anorexie ou boulimie, régimes ou gastronomie locale, télé ou séances de chat, sexe ou amour... Et parmi d'irrésistibles morceaux de bravoure, on retiendra ses théorie sur la campagne, la culotte (ah je vous l'avais dit que c'était trop bon ce passage là lol), l'hydratation, les règles, la cellulite, la consommation, la pub, ...

"Le livre qui a fait se bidonner l'Italie" Courrier International.

Ma note: 8.5/10
A lire absolument mesdames et vous aussi messieurs pour qui les femmes sont toujours un mystère...


Commentaires sur La cellulite, c'est comme la mafia: ça n'existe pas - Pulsatilla

    Un livre qui pourrait me plaire... Juste trouver le temps pour lire !

    Posté par Papotinette, 14 septembre 2008 à 15:39 | | Répondre
  • arg! Je vois tout de suite venir le truc, pas du tout ce que j'aime! Mais je crois qd littérature, on va pas s'entendre! ^^ Casser une super écrivaine et adorer une qui n'en est...je v rien dire, j'ai pas lu le livre ;p En même temps, la chic' litt c'est pas pour une romaniste

    Posté par Sev, 15 septembre 2008 à 09:23 | | Répondre
  • Vais le prendre et lire ça....
    bisous

    Posté par elisa, 15 septembre 2008 à 19:35 | | Répondre
  • Réponses

    Papotinette et Elisa> Dites moi ce que vous en pensez si vous avez le temps de le lire!

    Sev'> Bah j'aime beaucoup de choses en lecture tu sais. Je peux parfois être plus classique genre Gaston Leroux que j'adore, qui lui pourtant fait des descriptions, mais qui selon moi sont bien tournées mais bon les gouts et les couleurs. Et je dis que Pulsatilla c'est excellent à lire, mais c'est pour rigoler. C'est pas un roman sérieux, mais si je devais conseiller celui là ou bien "ensemble c'est tout", euh... y a pas photo. Rien à faire j'ai détesté! Sur ce ...

    Posté par La Miss Terieuse, 15 septembre 2008 à 19:43 | | Répondre
  • Je vais essayer de me procurer ce livre au plus vite alors
    Des bises,
    Je suis de retour,
    Charlie.

    Posté par Charlie_M, 22 mars 2009 à 15:47 | | Répondre
  • Coucou les filles,
    Je connais un blog de mode super sympa, glamour et retro. http://ladybulles.id.st/
    Bisous

    Posté par LadyFashionNY, 17 juin 2010 à 10:20 | | Répondre
Nouveau commentaire